« C’est en touchant le fond que j’ai trouvé le socle sur lequel rebâtir mon existence »

Si comme moi, tu as eu de nombreux ratés dans ta vie, alors tu apprécieras le message réconfortant, inspirant et motivant que délivre celle dont la vie fut transformée en un conte de fée grâce à son très célèbre Harry Potter – Joanne ROWLING (J.K ROWLING)

« Invitée à prononcer le traditionnel discours lors de la cérémonie de remise des diplômes de fin d’année à l’Université Harvard – J.K ROWLING a transformé ce rituel convenu en un témoignage très personnel, dont nous pouvons tirer une véritable leçon de vie. Puisant directement aux sources de sa propre expérience, dont elle nous confie des épisodes méconnus, l’auteure dégage ici avec émotion, acuité et ironie des principes qui aideront toute personne à la croisée des chemins à méditer sur le sens de l’existence en général et de sa vie en particulier ». Voilà le résumé que tu trouves au dos du Livre « La Meilleure des Vies », de J.K ROWLING.

Soucieuse de transmettre un message inspirant que les étudiants retiennent, JK Rowling, décide d’aborder deux points : Les Bienfaits de l’Échec et l’importance de l’Imagination. Son point de vue, tu le verras est évoqué avec force et légèreté. 

  • LES BIENFAITS DE L’ÉCHEC –

Se décrivant elle-même comme « la plus formidable ratée que je n’ai jamais connue », l’auteure explique que sa période de ténèbres, lui a permis de se défaire du superficiel, pour se concentrer sur l’essentiel – à savoir ce qu’elle sait le mieux faire : ÉCRIRE.

En faisant l’expérience de la pauvreté, elle avait atteint un point stratégique dans son parcours – celui de sa Renaissance. L’échec, lui a donné une CONFIANCE en elle qu’aucun succès ne lui avait permis d’atteindre. 

Elle a aussi découvert la « Volonté de fer » inébranlable qui l’animait en dépit de la tristesse et de l’obscurite dans lesquelles elle vivait (mère célibataire, sans emploi et pauvre).

Elle a finalement pris conscience de son aptitude à survivre. Elle nous sensibilise ainsi à travers ce livre, sur la nécessité de ne pas nous laisser distraire par les triomphes et les biens matériels – et de ne pas résumer nos vies à cela – Mais plutôt d’avoir l’humilité de savoir que la vie échappe en partie à notre contrôle – et que nous gagnons à occuper la place qui nous est réservée, celle dans laquelle nous pouvons réussir.

De mon point de vue, un ÉCHEC est simplement une OPPORTUNITÉ de faire mieux. Échouer c’est voir avec plus de clarté ce qu’il convient de corriger pour obtenir un résultat plus satisfaisant. Il est rare de réussir du premier coup – c’est le plus souvent à force d’échecs, donc d’essais, que l’on parvient à peaufiner son oeuvre.

Donc si tu fais régulièrement l’expérience de l’échec, sois rassuré, ce n’est pas une question d’acharnement de « la faute à pas de chance ». C’est bien plus beau et plus subtile que cela – c’est parce qu’il t’est donné l’opportunité, de rectifier encore une fois ton tir – jusqu’à ce que tu captes enfin l’information clé qui va te permettre de réussir ton oeuvre. Considère maintenant l’échec comme un cadeau et tu recevras beaucoup plus vite les solutions que tu attends.

                                                    

  • L’IMPORTANCE DE L’IMAGINATION –

Pour illustrer son propos, J.K Rowling reprend la phrase de l’Auteur Grec Plutarque : « Ce que nous accomplissons à l’intérieur transforme la réalité extérieure.  » Elle ajoute : « Nous n’avons pas besoin de magie pour transformer le monde – Nous portons déjà en nous tout le pouvoir dont nous avons besoin : nous avons le pouvoir d’imaginer mieux. »

C’est sur cette dernière phrase que mon attention a été stimulée. En effet, nous sommes tous les jours invités à prendre part au processus créatif. Seulement ce que nous créons, est le plus souvent le reflet de ce que nous ne voulons pas – et ce résultat est essentiellement lié à notre focus. Nous focussons régulièrement sur nos difficultés, nos peurs et autres déconvenues.

Nous voulons tellement trouver des solutions à nos problématiques, que nous restons focus sur la problématique elle même – nous ne déployons pas notre imagination au delà de cette problématique. Et c’est là tout l’enjeu – il est plus que souhaitable pour toi et moi, que nous sortions du champ de la problématique pour avoir un autre point de vue. 

Là où l’imagination intervient c’est dans notre capacité comme dit J.K Rowling « de se représenter ce qui n’est pas ». Appliqué à notre réalité, ce qui n’est pas, dans l’immédiat c’est la solution, la situation favorable. Et c’est précisément sur cette autre réalité possible que nous gagnons à nous concentrer – par la pratique de notre imagination.

Plus nous allons, mieux nous représenter en imagination, ce que nous désirons vivre, plus nous allons densifier cette virtualité favorable dans notre réalité. Il n’y a finalement aucun secret, sinon celui de ton imagination, et surtout de la discipline avec laquelle tu vas maintenir le cap de ta nouvelle réalité souhaitée. 

Toi et moi, nous sommes tellement aimés par La Vie, qu’elle nous a doté de grandes capacités que nous gagnons à utiliser en notre faveur. Cessons donc de créer par défaut et faisons de nouveaux choix conscients qui nous soutiennent et nous élèvent.

Imaginons mieux, à partir de maintenant. Imaginons le meilleur et le plus beau pour nous. Amusons-nous à créer une super production en imagination dont nous sommes le héro ou l’héroine. Nous en sommes parfaitement capables.

J’en termine en reprenant les mots de Joseph Murphy : « Ce que nous désirons avoir, nous devons d’abord le posséder en esprit ».

MERCI À TOI D’AVOIR LU MON ARTICLE – TU PEUX ME LAISSER UN COMMENTAIRE . . .


Photos : Jennifer Hubacher – Pexels & Pixabay 

 

0 Partages
Partagez
Enregistrer
Tweetez
Partagez
+1